Permanences au presbytère

Lundi  14h30 à 15h30
Mercredi  09h30 à 11h
Jeudi  17h00 à 18h30

 

 

 


ADORATION
-
Du lundi au mercredi
de 6h à 24 h
et du jeudi 6h
au samedi 12h
 Chapelle d'Adoration
Eglise d'Alsting
-

La communauté

Fermer Conseil de Fabrique

Fermer Célébrations

Fermer Informations

Fermer Le curé

Fermer Photos

Pastorale

Fermer Catéchèse

Fermer Enfance

Fermer S.E.M (service évangélique des malades)

Mouvements
Liturgie
Visites

 15232 visiteurs

 1 visiteur en ligne

L'adoration perpétuelle dans la communauté

 


L’adoration perpétuelle dans la communauté 

 



 Cela va faire 7 ans que l’adoration perpétuelle existe dans la communauté Cœur Immaculé des Hauteurs de Spicheren. L’adoration non stop à l’oratoire d’Alsting a lieu du lundi au mercredi de 5h à 24h et du jeudi 5h au samedi 12h. Environ 120 personnes des 3 paroisses mais aussi des environs viennent à chaque heure du jour et de la nuit prendre le relais de quelqu’un et laisser  sa place à quelqu’un d’autre. 


… C’était le 8 décembre 2007, jour de l’Immaculée Conception, depuis ce moment, Il est toujours là, présent dans le Saint Sacrement, et Il accueille avec amour, patience, joie, bonté, miséricorde, tous les adorateurs qui, heure après heure viennent se recueillir devant Lui.

 Tous les adorateurs et toutes les personnes souhaitant approfondir le thème de l’adoration étaient invités vendredi dernier à la maison de la communauté à Spicheren  à une rencontre fraternelle.  Après un mot de bienvenue de l’abbé Mathieu Baltzer, c’est le groupe de prière Notre Dame de la Trinité (groupe de prière qui fonctionne sur la communauté tous les lundis soirs à 20h15 à l’église de Spicheren) qui anime la première partie de la soirée avec un temps de prières, de louanges et de chants. 

 

 

Puis le père Mathieu poursuit avec un petit temps d’enseignement sur l’adoration.

L’adoration est la première attitude de l’homme qui se reconnait créature devant son Créateur. Elle exalte la grandeur du Seigneur qui nous a fait et la toute-puissance du Sauveur qui nous libère du mal. 


Elle est le prosternement de l’esprit devant le « Roi de gloire » et le silence respectueux face au Dieu « toujours plus grand » (catéchisme de l’Eglise Catholique)

Citant l’évangile de St Jean chapitre 6, où Jésus s’identifie à la manne éternelle «  Car le pain de Dieu, c’est celui qui descend du ciel et qui donne la vie au monde. »

 

" Ce pain nous aide à nous garder à Dieu, de ne pas s’égarer… quand nous adorons, nous voyons le Fils mais qui voit le Fils, voit le Père. Si nous croyons, avons la foi c’est parce que nous avons en nous l’Esprit Saint. Sans Eucharistie, pas d’adoration" explique ainsi le père Mathieu. 

 

Il fait référence également au rituel du baptême des petits enfants qui a été lu sur chacun de nous. «  Tu es maintenant baptisé, le Père tout puissant t’a libéré du péché pour que tu demeures éternellement membre de Jésus Christ, prêtre, prophète et roi. » Formule définie sur ce qu’est le chrétien et par là ce qu’est l’adorateur.

 

Se tenir devant l’Eucharistie, nous rappelle que nous sommes libérés du mal. « Lorsque nous sommes seuls devant le Saint Sacrement nous ne pouvons adorer si nous ne nous sentons pas membre du corps du Christ. »


 


Le pain eucharistique nous rappelle notre condition de membre du corps du Christ. Avoir plus de charité, d’amour et d’attention envers les autres…  Se référant à la messe de rentrée du mois de septembre le père Mathieu invite à nouveau les paroissiens à faire de cette année pastorale nouvelle « une année marquée par notre attention à vivre plus profondément, plus sincèrement, la fraternité, la charité, la proximité les uns avec les autres. Soyons heureux d’être ensemble et manifestons le par des paroles, des gestes, des attitudes de fraternité. »


Le Seigneur nous attend dans le saint tabernacle disait le curé d’Ars :

« Notre Seigneur est au ciel. Il est aussi dans son tabernacle. Quel bonheur ! Si nous avions eu une grâce à demander à Notre Seigneur, nous n’aurions jamais pensé à lui demander celle-là. »

Saint Jean-Marie Vianney nous parle encore : Notre Seigneur est là, caché, qui attend que nous venions le visiter et lui faire nos demandes. Voyez comme il est bon ! Il s’accommode de nos faiblesses. S’il se fût présenté avec cette gloire devant nous, nous n’aurions pas osé l’approcher.

 


 Pour conclure le prêtre redit « l’Adoration nous fait aller vers l’autre, elle se vit en Eglise, nous libère de l’idolâtrie du monde….c’est une présence. Dieu nous aime même quand nous nous endormons, Jésus veille quand même, Il est là ! »

Et il  termine par un témoignage édifiant de la petite Thérèse, docteur de l’Eglise "Je devais me désoler de dormir pendant mes oraisons et mes actions de grâce ; eh bien, je ne me désole pas… Je pense que les petits enfants plaisent autant à leurs parents lorsqu’ils dorment que   lorsqu’ils sont éveillés, je pense que pour faire des opérations les médecins endorment leurs malades. Enfin je pense que le Seigneur voit notre fragilité, qu’Il se souvient que nous ne sommes que poussière."

 


Avant de passer au moment convivial de partage, café et gâteaux, la parole est donnée à Anne Philipp qui au nom des responsables des groupes d’adorateurs dira merci à tous ces adorateurs qui se relaient pour que la chaîne de prière soit continue, « merci à tous, ceux qui sont là depuis le début, ceux qui nous ont rejoints, nous n’adorons pas pour nous mais pour toute la communauté… Jésus nous demande de ne pas garder ce trésor pour nous, mais appeler d’autres à nous rejoindre, demander sans cesse, oser demander à d’autres … merci pour la fidélité des adorateurs ! »

 

 

 


Prévisualiser Prévisualiser     Imprimer l'article Imprimer l'article

à venir


Jeunesse

^ Haut ^