le site de la communauté

http://www.coeur-immacule.fr/

envoi 51 mercredi 6 mai (1_informations COVID19)

 

Envoi 51-Partage_mercredi 6 mai 2020

 

Menu

- Messe du Pape à Sainte Marthe :

Intention, homélie, communion spirituelle : https://www.vaticannews.va/fr/taglist.chiesa-e-religioni.Papa.Santa-Marta.html

Vidéo : https://www.ktotv.com/emissions/direct-de-rome

- Billet du jour

 

Chères paroissiennes, chers paroissiens,

Bonjour !

Il y a quelques jours j’ai demandé à l’imam Hicham Abdelrahim de Behren s’il veut bien me partager un message qu’il transmet à ces fidèles et que nous pourrions partager nous aussi. Voici ce qu’il m’a envoyé :

«  Chers fidèles, pendant ce moment si particulier de cette épidémie, l’état financier de beaucoup de gens s'est détérioré. Je vous rappelle que c’est le mois du Ramadan. C’est donc le meilleur moment pour faire des dons pour aider ces personnes à s’en sortir. Je vous rappelle que notre prophète Muhammad a bien précisé que le don a le pouvoir de guérir les malades, et de protéger ceux qui ne le sont pas. Pensez donc à vos voisins, à toute personne qui vous entours, et pensez à vos compatriotes. Soyons charitables, compatissants, désintéressés et généreux par amour pour Dieu. Bon Ramadan à vous tous ! »

Nous avons aussi une longue tradition de jeûne dans l’église. Le carême est également pour nous un temps de partage et de prière.

Notre monde étant un village, ce drame nous le rappelle, je vous donne le lien d’une vidéo de Raphaël Pitti (voir aussi hier envoi 50) qui fait un rapprochement entre la mobilisation des soignants jusque parfois le don de leur vie et ce qui se passe en Irak depuis des années :

* https://www.facebook.com/raphaelpitti/videos/10222472682583350/?t=5

 

Prenez soin de vous et des autres.

En union de prière

Bien fraternellement, Serge

 


*Une fois de plus l'argent domine le monde et avec lui les égoïsmes. Ainsi les plus riches s'approprient les masques, les médicaments, les respirateurs et abandonnent les plus pauvres et les plus démunis des démunis, ceux qui sont dans les camps, ceux qui sont dans la guerre...
Si déjà dans nos pays riches, ce sont les plus précaires qui paient le prix de l'épidémie du CoVid, qu'en est-il de ceux qui vivent dans le plus grand dénuement ? La
Solidarité n'est pas seulement nationale, elle doit être aussi internationale !
4 mai 2020 .  Raphaël Pitti