le site de la communauté

http://www.coeur-immacule.fr/

Temps Pascal (Communauté)

Bonjour à tous, 

 

En ce dernier jour de l'octave de Pâques, j'en profite encore pour vous souhaiter une belle fête de Pâques ! En effet, durant ces huit jours, la joie de la résurrection est fêtée encore de manière solennelle... Joie du Ressuscité que nous gouterons de manière toute particulière tout au long de ce temps pascal. 

 

Mais ce dimanche n'est pas que le dernier jour de l'octave de Pâques, c'est aussi le dimanche "in albis". C'est à dire que les adultes baptisés à Pâques qu'on appelle néophytes, vont rendre la cape blanche reçues lors de leur baptême, manifestant ainsi qu'ils peuvent aller dans le monde pour témoigner de la Bonne Nouvelle de Jésus Christ. 

 

Ce dimanche est aussi le dimanche de la miséricorde divine. C’est Saint Jean Paul II qui institua cette fête en 2000 le jour de la canonisation de Sainte Faustine. Le Christ lui avait dit « La Fête de la Miséricorde est issue de mes entrailles, je désire qu’elle soit fêtée solennellement le premier dimanche après Pâques ».

Aussi, nous pouvons prendre le temps de réfléchir à ce qu'est la miséricorde : 

La miséricorde est une attitude caractéristique de Dieu qui peut le définir tout entier : comme le disait Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus, « Il n’est qu’amour et miséricorde ».La miséricorde est révélatrice du soin dont le Père entoure ses enfants : Dieu écoute avec attention ce qui monte du cœur de l’homme ce qui provoque en Lui une attention quasi-maternelle. L’homme peut alors accepter de voir la misère, la pauvreté, l’étroitesse de sa vie. Face à nos difficultés à aimer et à pardonner, Dieu lui-même vient combler nos manques et restaurer notre humanité pour nous orienter vers une vie plus donnée.

En latin Miseri veut dire « les pauvres » et Cor, « le cœur ». Miseri-cor, c’est le cœur vers les pauvres. La miséricorde consiste à avoir le cœur qui bat pour les pauvres. Quoi de plus beau, de plus chaleureux, de plus courageux ! Le mot miséricorde, dit Saint Thomas d’Aquin, signifie un cœur rendu misérable par la misère d’autrui. La miséricorde, c’est la compassion pour toutes les formes de souffrances ; c’est la patience bienveillante devant la lenteur de la conversion ; c’est le pardon généreux envers qui se reprend ; c’est le cœur qui s’ouvre devant la misère du prochain. Ce cœur sensible à la misère ne se réduit pas à des sentiments à de l’émotion. Ce cœur est une attitude de toute la personne, un engagement de la volonté, à la fois une disposition de l’âme et une manière d’agir. Il pousse à vouloir faire cesser la misère du prochain comme on le ferait pour la sienne.

La miséricorde n’est pas une posture humaine, même relookée. C’est l’être intime de Dieu, son cœur de Père, sa bienveillance envers les hommes et le monde, son attribut ultime, l’expression la plus haute de sa justice. La miséricorde, telle que l’Écriture Sainte nous la dévoile, c’est Dieu saisi aux entrailles par ma détresse qui vient à mon secours et me délivre. (source : Site de l'Eglise de France) 

Je vous partage également une vidéo, permettant de comprendre ce dimanche en 5 clés : https://youtu.be/0ZIVkTygYyc

Je vous invite aussi à porter dans votre prière les 7 enfants qui vont recevoir le baptême ce matin à l'église St Remi. Emma, Bryan, Evan, Ciano, Cenzo, Antonio et Mike vont rejoindre notre grande famille en devenant enfants de Dieu, portons les dans nos prières et soyons dans la joie de les accueillir parmi nous. 

Je vous souhaite une bon dimanche avec l'assurance de ma prière et de ma bénédiction. 

Abbé Noël 

 

PS : Je vous rappelle que les messes du soir en semaine ont repris dans les différentes paroisses à 18h. 

--