le site de la communauté

http://www.coeur-immacule.fr/

Crécelles

Un grand bravo aux servants d’autel

La tradition de Pâques est bien maintenue dans la communauté de paroisses Cœur Immaculé des Hauteurs de Spicheren.

 

Du jeudi saint à la vigile pascale c’est le silence des cloches : on dit qu’elles partent à Rome ! À partir du Gloria pendant l’office  du jeudi saint la crécelle remplace la sonnette d’autel puis pour maintenir la tradition dans nos villages, ce sont les servants d’autel qui passent dans les rues avec leurs crécelles pour  remplacer les cloches ! Du bruit et des chants pour annoncer l’Angélus et réveiller les gens !

e.jpg   f.jpg
     
g.jpg   h.jpg

Les enfants de chœur parcourent les rues du village par groupe. Après s’être manifesté avec leur Klèbber ou Ratzel, les enfants s’époumonent dans leurs diverses annonces. Les textes sont transmis oralement par les anciens et les chants sont encore quelque fois proclamés en Platt (malheureusement devenu à peine compréhensible par manque de pratique et surtout les groupes sont de plus en plus petits)

 

Le jeudi et vendredi  soir: « Judas Iscariot mer hònn kènn Klock’s isch Nahtklock » (Judas Iscariot, on n’a pas de cloche, c’est l’angélus)

 

…ainsi que le vendredi à midi : « Mìddaa, Bohnedaa,iwwer mòrje isch Ooschderdaa »( midi, jour du haricot, le surlendemain est le jour de Pâques)

 

Pour l’angélus du vendredi et samedi matin : » Réveillez vous, réveillez vous c’est l angélus »

Puis le samedi matin les crécelleurs ou « Klèbberbùùwe » comme on les nomme, passent de maison en maison pour récolter œufs, chocolats ou pièces de monnaie…avant de se réunir pour un repas en commun à la maison de la communauté.

a.jpg   b.jpg

 Bravo à ces jeunes de moins en moins nombreux  qui font leurs tournées en plus des offices à servir et ont rempli leur mission de remplacer les cloches.

c.jpg   d.jpg


Ils ont été applaudis à la fin des offices de Pâques et remercient toutes les personnes pour leur accueil et les offrandes.

L’argent récolté servira à financer une sortie annuelle.