le site de la communauté

http://www.coeur-immacule.fr/

mercredi 18 novembre (1- infos Reconfinement)

Bonjour à tous, 

 

Aujourd'hui, je vous propose de commencer ensemble la lecture de la nouvelle encyclique du pape François : Fratelli Tutti. 

Je vous propose de la lire pas à pas... Chaque mercredi, vous recevrez un schéma de lecture avec quelques indications. (Ce Schéma a été préparé par l'abbé Stéphane Jourdain, curé de la communauté de paroisses St Privat de Montigny lès Metz

Vous êtes aussi invités à m'envoyer vos questions, remarques, incompréhensions et j'essayerais de vous éclairer du mieux que je peux... 

Vous trouverez l'encyclique en pièce jointe... 

 

https://eglise.catholique.fr/vatican/encycliques/lencyclique-fratelli-tutti/

Pour cette première semaine, je vous invite à lire l’introduction (n°1 à 8), puis le premier chapitre, (n° 9 à 55).

Pour l’introduction, la lecture peut se faire en une seule fois. Le n°3 prend un sens très fort au regard de l’actualité que nous vivons, et de l’importance, pour le dialogue d’avoir nos convictions propres. le n°7, sur la pandémie de la Covid-19 et la fragmentation de nos sociétés à ce moment, peut nous inviter à réfléchir à la force de nos relations…

Je vous propose ensuite de découper la lecture du premier chapitre en 5 séquences. Attention, ce chapitre peut apparaitre comme une vision négative de notre monde. Mais le pape François commence souvent ses documents en dressant un tableau de la réalité concrète qui est la nôtre. N’oublions pas non plus que cette encyclique est universelle, et que certains problèmes peuvent ne pas nous toucher mais être importants pour d’autres zone de la planète. Ce n’est qu’un premier chapitre, les réponses viendront plus tard…

n°9 à 14 : ” Le bien, comme l’amour également, la justice et la solidarité ne s’obtiennent pas une fois pour toutes ; il faut les conquérir chaque jour” (n°11). L’accent est mis sur l’importance du Bien Commun et des racines personnelles et sociales de chacun.

n°15 à 28 : Le libéralisme économique et ses implications sont pointés par le pape de manière directe, tout comme l’individualisme exacerbé de nos sociétés. Le n°23 ravira particulièrement la gent féminine, avec une demande d’égalité réelle entre hommes et femmes par le pape !

n°29 à 36 : Quand la globalisation tourne au repli sur soi et sur ses propres intérêts… Mais les crises de l’histoire nous rappellent à l’importance d’une humanité rassemblée.

n°37 à 46 : Immigration… ou “droit de ne pas émigrer” (n°38), et accueil de l’autre, dans une véritable culture de la rencontre. La question de la communication (et l’illusion qu’elle crée et entretien) est également posée par le pape.

n°47 à 55 : L’importance du silence, de l’écoute, dans un monde bruyant (et bruissant) sont essentiels pour la recherche de la vérité. Le chapitre se termine sur un appel à l’espérance ; “L’espérance est audace, elle sait regarder au-delà du confort personnel, des petites sécurités et des compensations qui rétrécissent l’horizon, pour s’ouvrir à de grands idéaux qui rendent la vie plus belle et plus digne” nous dit le pape François au n°55.

Et vous, qu’est ce qui vous a marqué, interrogé, heurté ?

Comme d'ordinaire, vous trouverez en pièce jointe  la proposition de prière quotidienne. 

 

Bonne lecture de l'encyclique

Je vous assure de ma prière fidèle et quotidienne 

Que Dieu vous bénisse et vous garde

Abbé Noël